Installation de KDE neon 18.04 LTS guidé

Rédigé par J'informatique Aucun commentaire
Classé dans : KDE Mots clés : aucun

Une Installation de KDE neon 18.04 aux petits oignons

Prérequis : être à l’aise avec le terminal ou la console sous GNU/Linux pour taper quelques commandes.

Introduction

Je vous décris ici la méthode pour installer Ubuntu avec l'image disque de KDE neon 18.04 LTS ainsi que les programmes supplémentaires à ajouter à la fin de l'installation. Ainsi vous pourrez vous passer de Windows et commencer à faire vos marques et utiliser Linux pour de bon sur le long terme.

À propos de KDE neon

KDE neon est un ensemble de dépôts via lesquels KDE est distribué. C'est aussi une image disque qui contient une version facile à installer d'Ubuntu avec un minimum d'applications et un bureau KDE Plasma, ainsi qu'un dépôt KDE préconfiguré.

Télécharger la dernière ISO

Rendez-vous sur le site : https://neon.kde.org/

Cliquez sur le bouton : Download KDE neon

Puis sur le bouton : User Edition Live/Install Images

User Edition Live/Install Images

 

Vérification de l’intégrité des données de l’image ISO

Pour vérifier qu'il n'y a pas eu de corruption des données lors du transfert, on vérifie la somme de contrôle (checksum) du fichier.

sha256sum neon-useredition-20181220-0529-amd64.sha256sum

4c3e2cdfd6dffea220e274dc8f334232bba52fa7e58b81a7cc62b455b6505c36 neon-useredition-20181220-0529-amd64.sha256sum

Le résultat doit être le même que celui du fichier du site : neon-useredition-20181220-0529-amd64.sha256sum

 

Vérification de la signature de l’image ISO

L'utilisation d'une image ISO corrompue est à proscrire. Elle peut provoquer des problèmes à l'installation d'Ubuntu ainsi qu'une forte instabilité lors de son utilisation.
Je vous renvoi à la lecture du tutoriel Comment vérifier l'intégrité de son image ISO d'Ubuntu ?

On récupère la clé GPG de signature de l’équipe KDE neon

gpg2 --recv-key '348C 8651 2066 33FD 983A 8FC4 DEAC EA00 075E 1D76'

On vérifie la signature avec la commande

gpg2 --verify neon-useredition-current.iso.sig

gpg: assuming signed data in ‘neon-useredition-20181220-0529-amd64.iso’
gpg: Signature made jeu. 20 déc. 2018 06:52:57 CET
gpg: using RSA key DEACEA00075E1D76
gpg: Good signature from “KDE neon ISO Signing Key neon@kde.org” [unknown]
gpg: WARNING: This key is not certified with a trusted signature!
gpg: There is no indication that the signature belongs to the owner.
Primary key fingerprint: 348C 8651 2066 33FD 983A 8FC4 DEAC EA00 075E 1D76

C’est la ligne en gras qui nous indique que la signature est bonne. Le Warning signifie que vous n’avez pas signé la clé dans votre trousseau GPG. Cela est utile que si vous désirez envoyer un email à KDE neon.

Installer ROSA Image Writer

On utilise le programme ROSA Image Writer pour écrire très rapidement le fichier ISO sur la clé USB et rendre la clé USB bootable.

Installer ROSA Image Writer pour

Boot en live USB

Lorsque vous aurez booté sur cette clé USB, Installez gparted pour préparer le disque dur. On part du principe que vous ne faites pas de dual boot et que vous commencez avec un nouveau disque dur prêt pour l'opération.

Le but est de créer soi-même les bonnes partitions. Si on utilise la configuration par défaut, une seule partition contiendra le système et les données ce qui n’est pas conseillé car en cas de problème il est plus facile de réinstaller rapidement si les données sont stockés sur une autre partition que celle du système.

Dans un terminal :

sudo apt install gparted

Une fois installé, on le lance

sudo gparted

On supprime les partitions, on doit avoir ce résultat.

Puis on clic sur :
Device -> Create Partition Table
Type de partition : gpt => utile en mode UEFI
Type de partition : msdos => utile pour les anciens ordinateurs en mode BIOS sans UEFI ni Secure Boot

Installation guidée en vidéos

La suite en vidéo avec la préparation des partitions puis les étapes de l'installation.

Après l'installation

Après l'installation, parcourez le gestionnaire de logiciels, Discover, et trouvez toutes les applications dont vous avez besoin. Je vous recommande d'installer LibreOffice comme suite bureautique.

 

Commandes pour mettre l'OS à jour

KDE neon intègre un programme nommé : pkcon pour PackageKit Console Interface. Il contient tout ce qu'il faut pour mettre l'OS à jour, ajouter et supprimer des programmes. C'est beaucoup plus pratique et rapide de faire cela en ligne de commande, une fois qu'on a compris ce qu'on fait.
Voici 2 commandes pour mettre l'OS à jour.

pkcon refresh (met à jour la liste des dépôts)
pkcon update (télécharge et installe les nouvelles versions des programmes déjà installé)

Ceci était équivalent dans les anciennes versions d'Ubuntu à :

sudo apt-get update
sudo apt-get upgrade

À savoir que l'on a plus besoin de passer par apt-get comme de nombreux forum l'indique, mais simplement apt. C'est encore une amélioration depuis la version 16.04.

Ajout des programmes en une commande

Voici les programmes que j'installe pour mon usage professionnel et personnel en une ligne de commande :

pkcon install advancecomp diffstat digikam digikam-data filelight knotes kompare konversation konversation-data kruler ksystemlog muon audacity autojump chromium-browser clementine curl filezilla gaupol gimp git gitk glances gparted htop jpegoptim kate kid3 kid3-qt libreoffice mediainfo mediainfo-gui meld mpv mumble ncdu net-tools optipng pdfsam pdfshuffler postfix shutter thunderbird tk zenity zsh apg dolphin-plugins gnome-disk-utility gnome-keyring kgpg kolourpaint4 krename libopusfile0 mysql-workbench okular opus-tools passwordsafe redshift soundkonverter ttf-mscorefonts-installer traceroute yakuake whois

Inspirez-vous de cette ligne et enlevez ce qui ne vous intéresse pas. Ajoutez vos logiciels favoris en les sélectionnant depuis le site de recherche de paquets Ubuntu. Ou bien en ligne de commande avec :

pkcon search monprogramme

 

Ajout de programmes depuis leur site officiel

  • RedShift Ajuste la température de la couleur de l'écran en fonction de l'heure.
    Applet Plasma5 redshift-control à ajouter depuis les widgets.
  • Dukto
  • QOwnNotes
  • KeePassXC
  • Vivaldi
    pkcon install libappindicator3 libnotify-bin libappindicator1
  • rmlint déduplication de fichiers en doublons
  • pdfmm Optimise la taille des PDF
    sudo cp pdfmm /usr/bin/ pour l'installer dans le système
  • KeePassXC
  • Wire Personal

Ajout de programmes de capture vidéos

  • simplescreenrecorder très simple d'utilisation pour capturer tous l'écran ou une partie et avec le son
  • ScreenStudio capture d'écran avec webcam en encart
  • Peek Simple animated GIF screen recorder with an easy to use interface

Pour vous donner un aperçu, voilà à quoi ressemble mon menu d'applications :

ZSH

Pour profiter pleinement de la puissance de la ligne de commande en console je vous conseille d'installer zsh et d'utiliser le fichier de configuration zshrc à mettre dans home en .zshrc

Pour finir remplacer votre shell par défaut en utilisant la commande :

chsh -s /bin/zsh user

Conclusion

Avec cet article, vous n'avez plus d'excuses pour passer à Linux avec un magnifique bureau KDE !

 

Fil RSS des articles