J'informatique

J'informe des bonnes pratiques en informatique mais pas que…

RMLL Strasbourg, mes retours 2/2

Rédigé par J'informatique Aucun commentaire

Autres conférences

Certaines sont maintenant disponible en ligne : http://www.canalc2.tv/video/15191

Concernant les conférences en général, là où j'ai été un peu déçu c'est que sur une heure de conférence, parfois il y avait trop de temps passé à ré-expliquer des choses de bases qui sont déjà connu par la plupart (exemple, le chiffrement clé publique/clé privée). Je suis conscient que c'est un vrai challenge pour le conférencier de choisir où il place son curseur pour satisfaire tout l'auditoire. De mon point de vue, étant donné que les RMLL cible un public technophile averti, les concept de base devrait être connu ou revu en dehors des conférences.

Atelier SYMPA

J'ai participé à l'atelier SYMPA par Marc Chantreux dont le but était d'imaginer l'évolution de SYMPA et d'échanger des améliorations au niveau fonctionnel. J'ai demandé s'il était possible de choisir un protocole plus récent que le SMTP pour l'envoi des emails. S'en est suivi un mini débat pour expliquer que ce n'était pas le sujet, pour surtout rester concentré sur les points fonctionnels. C'est à dire avoir un moyen plus ergonomique pour par exemple :

  • répondre à un point précis d'un email plutôt que de cliquer sur répondre et d'écrire au-dessus de tout le bloc de texte du correspondant.
  • annoter un email. Aucun programme ne prévoit cela actuellement.

Depuis l'arrivé des forums Discourse, le design des interfaces a beaucoup évolué entre les technophiles passionnés qui utilisent un client lourd bien configuré selon leurs propres soins et les non-informaticients qui écrivent depuis leur navigateur. L'utilisation d'un outil influe sur notre façon de rédiger. Avec Sympa, il voudrait réconcilier ces deux mondes, ceux qui sont sur le web avec les technophiles pour que le format soit le même pour éditer et pour transmettre.

Marc a demandé qui connaissant la netiquette, ceux nés avant les années 90 ont levés la main !
Dans le débat, il a tout de même donné son point de vue intéressant sur certains protocoles :
- SMPT : 40 ans, ça a du véçu, difficile à faire bouger.
- XMPP : 20 ans, le temps que ça prenne et ça n'a toujours pas pris. C'est un flux XML jamais fermé qui est envoyé dans un socket. Une personne qui se connecte dans un pays en développement aura plus de difficulté pour rester en ligne. Et ces pays payent la bande passante.

J'ai demandé s'il connaissait DIME (Dark Internet Mail Environment) une norme mondiale révolutionnaire chiffrée de bout en bout, développé en 2014 par les créateurs de Lavabit. Non, il ne connaissait pas.

Pour conclure, on peut retenir qu'il faut tenir compte des gens "handicapés" (qui n'y connaissent rien) quand à l'usage du numérique. Dans les nouveaux usages à inventer, et il faut à tout pris tenir compte de la facture mondial de l'électricité.

Classé dans : news Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot xsujc ?

Fil RSS des commentaires de cet article